Categories
French

Semences L’industrie des semences tient à la transparence.

Le 26 septembre 2022 – Semences Canada est le principal porte-parole du secteur des semences au Canada. Nous représentons les analystes et laboratoires de semences, les obtenteurs, les distributeurs, les cultivateurs, les transformateurs, les détaillants, les fournisseurs de services et tous les autres intervenants dans la chaîne de valeur des semences, d’un océan à l’autre. Le mandat de Semences Canada est d’appuyer la croissance du secteur des semences, y compris la prestation de certifications biologiques.

Semences Canada comprend l’importance de la transparence pour appuyer la diversité des systèmes de production et maintenir l’accès aux marchés. Nous reconnaissons que le secteur de l’agriculture biologique doit savoir quelles variétés cultivées au Canada ont fait l’objet d’une modification génétique modifiée pour satisfaire aux exigences de certification.

Avec l’appui de nos membres, Semences Canada élargit les systèmes de transparence existants en créant une base de données publique qui permettra aux agriculteurs, aux membres de la chaîne de valeur et au public de déterminer facilement quelles variétés ont été mises au point au moyen de l’édition génétique. Cette base de données s’ajoute à la transparence continue dont les agriculteurs jouiront au niveau du détail au moyen de documents et d’outils d’information propres à l’entreprise, comme les guides provinciaux sur les semences. La base de données sera accessible sur notre site Web, seeds-canada.ca, et s’adaptera à l’évolution des besoins de l’industrie.

Des efforts de transparence dirigés par l’industrie comme ceux-ci ont soutenu la coexistence réussie de cultures biologiques, conventionnelles et génétiquement modifiées depuis près de 30 ans. Nous sommes heureux d’offrir la même transparence pour l’édition génétique, de permettre aux agriculteurs et aux consommateurs de choisir, tout en appuyant le développement d’innovations génétiques qui.

__

Semences Canada est le principal porte-parole du secteur des semences au Canada. L’organisme représente les analystes de semences, les obtenteurs, les distributeurs, les transformateurs, les producteurs de semences et d’autres intervenants du secteur, d’un océan à l’autre. La semence est le lien vital dans la chaîne de valeur Agricole; l’industrie contribue à l’économie à hauteur de 6 milliards de dollars, emploie plus de 63 000 Canadiens et exporte pour plus de 700 millions de dollars par année.

Demandes des médias :

Lise Newton

lnewton@seeds-canada.ca
343-777-386L

Categories
French

Semences Canada présente le Modèle collaboratif de réglementation à la conférence Des racines pour croître

Le 11 août 2022 – Semences Canada a célébré le premier anniversaire de sa fondation lors de sa première assemblée annuelle en personne, à Winnipeg, le mois dernier. L’organisme y a présenté son plan pour une plus grande unification du secteur des semences du Canada et pour aider à réformer un modèle réglementaire qui a freiné l’économie canadienne, affaibli sa chaîne d’approvisionnement et restreint les sortes de cultures que les agriculteurs peuvent effectuer.

« Nous avons progressé considérablement au cours de notre première année », a affirmé la présidente de Semences Canada, Ellen Sparry, de C&M Seeds.  « L’événement s’est avéré une réussite. Le renforcement de notre chaîne d’approvisionnement est essentiel pour notre économie, pour notre capacité de nous alimenter et pour notre capacité d’alimenter le monde. »

La présidente de Semences Canada, Ellen Sparry, accompagnée du directeur général, Barry Senft, coupe le gâteau pour célébrer le premier anniversaire de l’organisme lors de la réception de la présidente à la conférence Des racines pour croître.

Fort de l’appui retentissant de ses membres et de leurs clients, l’organisme Semences Canada tient à continuer à travailler à l’élaboration de l’Organisme indépendant de normalisation (ISSB), une nouvelle entité qui a pour objectif de simplifier et de moderniser le milieu réglementaire touchant la production de semences, l’enregistrement des variétés et plus encore.

« Les variétés de cultures et les innovations en la matière ne sont pas accessibles aux agriculteurs canadiens sous le régime du cadre réglementaire actuel de l’industrie des semences », a avancé le directeur général de Semences Canada, Barry Senft. « Une grande multinationale de semences s’est retirée du Canada en raison des défis qu’elle devait y relever pour acheminer ses variétés de cultures aux agriculteurs. »

Le directeur général de Semences Canada, Barry Senft, alors qu’il prononce son allocution d’ouverture de la conférence Des racines pour croître.

Lors de la première journée de la conférence, le directeur des politiques, Lorne Hadley, a parlé de l’ISSB aux participants. Il a aussi recueilli d’importantes rétroactions des membres et de leurs clients, rétroaction que Semences Canada utilisera pour améliorer son modèle actuel.

Le directeur des politiques de Semences Canada, Lorne Hadley, alors qu’il informe les participants sur modèle réglementaire de l’ISSB.

Intitulée Des racines pour croïtre, la conférence de quatre jours a permis de rassembler sous un même toit des centaines de producteurs de semences, d’entreprises œuvrant dans le domaine des semences, de professionnels de l’industrie et de porte-parole du gouvernement.

Fondé en 2021, l’organisme Semences Canada est le résultat de la fusion de la Canadian Plant Technology Agency, de l’Association des analystes de semences commerciales du Canada, de l’Institut canadien des semences et de l’Association canadienne du commerce des semences.

« Les semences constituent le premier lien de la chaîne des valeurs », a soutenu la ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, Marie-Claude Bibeau, dans son message de bienvenue préenregistré. Dans cette vidéo, Mme Bibeau a également mentionné les milliards de dollars que l’industrie des semences contribue à l’économie ainsi que le grand nombre de Canadiens qu’elle emploie. La ministre a terminé son message de bienvenue en exprimant des félicitations et son engagement à collaborer avec Semences Canada.

Dans son allocution lors de la conférence, Holly Mayer, gestionnaire d’Agriculture et Agrolimentaire Canada, a affirmé le désir qu’a le gouvernement du Canada de collaborer avec l’industrie des semences pour s’attaquer à des questions comme le développement de variétés. « Tout évolue », a dit Mme Mayer en ajoutant que les investissements devraient refléter le rôle actuel du gouvernement du Canada. « Le rôle du ministère évolue. Le modèle de développement des variétés doit évoluer avec. »

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’agence responsable du processus de modernisation du cadre de réglementation des semences, s’est adressée aux participants en promettant de collaborer pendant qu’elle continue ses consultations avec les intervenants du milieu et avant de publier un cadre qui n’a pas connu de refonte importante depuis des décennies.

Tout au long de la semaine, les participants ont entendu les exposés de personnes représentant toutes les facettes de l’industrie des semences, au Canada et à l’échelle mondiale, dont la plupart se terminaient par une liste de priorités de travail pour Semences Canada au cours de la prochaine année.

« Nous sommes encouragés par votre soutien pour nos efforts visant à améliorer l’industrie des semences du Canada en créant un milieu réglementaire qui promeut l’innovation, la croissance et la stabilité », a dit M. Senft. « Nous avons déjà commencé à intégrer votre rétroaction à l’ISSB et à d’autres initiatives. Il nous importait de nous rallier en ce qui concerne la modernisation du cadre de réglementation des semences et les nombreuses autres questions qui touchent notre secteur. »

Les participants à l’assemblée annuelle de Semences Canada lors d’une séance sur ses initiatives stratégiques.

En notre qualité de porte-parole national du secteur des semences à un moment charnière pour l’industrie, nous avons une occasion et une responsabilité extraordinaires. Nous sommes fiers de notre équipe de dirigeants dévoués, d’employés et de membres hautement qualifiés. Notre force comme organisation est la portée de notre représentation géographique et de la chaîne de valeur des semences.

Nous avons élaboré notre Bilan de l’année 2021 comme ressource pour souligner le travail accompli par le personnel et les membres de Semences Canada. Je remercie nos membres du travail qu’ils ont fait pour nous permettre d’en arriver là aujourd’hui. Cliquer ici pour voir Bilan l’année de semence canadienne.

__

Semences Canada est le principal porte-parole du secteur des semences au Canada. L’organisme représente les analystes de semences, les obtenteurs, les distributeurs, les transformateurs, les producteurs de semences et d’autres intervenants du secteur, d’un océan à l’autre. La semence est le lien vital dans la chaîne de valeur Agricole; l’industrie contribue à l’économie à hauteur de 6 milliards de dollars, emploie plus de 63 000 Canadiens et exporte pour plus de 700 millions de dollars par année.

Demandes des médias :

Toban Dyck
tdyck@seeds-canada.ca
204-227-8875

Lise Newton
lnewton@seeds-canada.ca
343-777-3867

Categories
French

Semences Canada ira de l’avant avec le sommet des intervenants sur la modernisation de la réglementation des semences

24 novembre 2021 – Semences Canada a déterminé qu’il fallait recueillir des commentaires supplémentaires au sujet des exigences des intervenants pour un futur système de semences et se réjouit à l’idée de lancer un sommet qui rassemblerait tous les participants à la chaîne de valeur touchés par le Règlement sur les semences.

On s’entend généralement pour dire qu’un examen du cadre de réglementation est nécessaire puisque le dernier remonte à 1996.

« L’examen, dirigé par l’ACIA, est très apprécié et très nécessaire, a déclaré Ellen Sparry, présidente de Semences Canada. Nous croyons toutefois qu’une vision d’ensemble de l’avenir du secteur et des besoins et réalités des producteurs doit être mieux comprise pour nous assurer de mettre en place les bons outils. Qu’est-ce qui pourrait le mieux aider notre clientèle et, en retour, nos entreprises? Quel système permettrait le mieux d’innover en matière de semences et de soutenir l’avancement aujourd’hui et au-delà? Il est peu probable qu’un autre examen réglementaire complet ait lieu avant quelques décennies ou plus, et nous devons donc bien faire les choses », a ajouté Mme Sparry.

L’objectif du sommet est d’évaluer le contexte réglementaire actuel et de demander aux intervenants ce dont ils ont besoin d’un système de semences modernisé au Canada. Ces renseignements éclaireront une vision de modernisation de la réglementation des semences et le processus d’examen réglementaire. Les discussions s’articuleront autour de thèmes portant sur les composantes clés d’un système de semences canadien novateur, concurrentiel et convivial. Semences Canada tiendra les intervenants au courant des plans du sommet à mesure qu’ils seront élaborés.

Si vous avez des questions ou souhaitez confirmer votre participation à cette conversation, veuillez contacter le directeur exécutif de Semences Canada, Barry Senft, à l’adresse suivante: bsenft@seeds-canada.ca

Semences Canada est le porte-parole national du secteur des semences au Canada. Semences Canada a été créée par le regroupement de quatre associations de semences en une seule organisation afin de renforcer la défense des intérêts du secteur des semences et d’améliorer les services offerts aux membres et aux clients. La semence est le lien vital dans la chaîne de valeur agricole, contribuant à l’économie à hauteur de 6 milliards de dollars, employant plus de 63 000 Canadiens et exportant pour plus de 640 millions de dollars par année

Demandes des médias:
Jessica Goodfellow
Directrice des communications
jgoodfellow@seeds-canada

Categories
French

Semences Canada nomme un nouveau directeur general

Le 13 de mai 2021 – Semences Canada est heureuse d’annoncer la nomination de Barry Senft au poste de directeur général. M. Senft se joindra à Semences Canada le 1er juin.

« Nous sommes impatients d’accueillir Barry dans notre organisation. Son expérience à l’échelle nationale dans le secteur des grains, sa compréhension des questions agricoles, sa vaste expérience du développement stratégique et son leadership seront un atout, a déclaré Ellen Sparry, présidente de Semences Canada. Nous sommes enthousiasmés par la vision de Barry pour Semences Canada et par son leadership alors que nous continuons à bâtir un secteur canadien des semences progressiste, moderne et concurrentiel. »

M. Senft possède plus de 30 ans d’expérience dans les secteurs privé et public de l’agroalimentaire, plus récemment dans le développement stratégique et la fusion de trois organisations à titre de chef de la direction de Grain Farmers of Ontario. Il a également été directeur général de l’Institut international du Canada pour le grain, commissaire en chef de la Commission canadienne des grains et deuxième vice-président du Saskatchewan Wheat Pool.

« Je suis honoré de me joindre à Semences Canada et je suis impatient de continuer à tirer parti de l’incroyable héritage des organisations regroupées sous cette bannière, a souligné M. Senft. L’importance du secteur canadien des semences est bien en évidence d’un océan à l’autre pendant les semences du printemps. L’impact du secteur des semences est déjà significatif, mais il pourrait encore gagner en importance si nous pouvons réaliser tout son potentiel grâce à une bonne réglementation et à un soutien adéquat. »

« Nous sommes impatients de travailler ensemble pour développer une culture pour le personnel, le conseild’administration, les membres et les clients qui contribuera davantage à un secteur des semences en pleine croissance et prospère, a ajouté Mme Sparry. Nous aimerions également remercier Tyler McCann, directeur général par intérim, pour tout le travail qu’il a accompli pour guider l’organisation dans son processus de fusion. »

À titre de directeur général, M. Senft travaillera en étroite collaboration avec le conseil d’administration et le personnel pour s’assurer que l’organisation continue de croître tout au long de la fusion et d’offrir des services améliorés aux membres et aux clients. Parmi les premières mesures qu’il prendra, M. Senft consolidera les relations avec les membres actuels et potentiels et fera passer les priorités des membres de Semences Canada au premier plan du programme du gouvernement.

Semences Canada est le porte-parole national du secteur des semences au Canada. Semences Canada a été créée par le regroupement de quatre associations de semences en une seule organisation afin de renforcer la défense des intérêts du secteur des semences et d’améliorer les services offerts aux membres et aux clients. La semence est le lien vital dans la chaîne de valeur agricole, contribuant à l’économie à hauteur de 6 milliards de dollars, employant plus de 63 000 Canadiens et exportant pour plus de 640 millions de dollars par année

Demandes des médias:
Jessica Goodfellow
Directrice des communications
jgoodfellow@seeds-canada

Categories
French

Communiqué de presse de Semences Canada

Le lundi 1er février 2021 – Semences Canada a officiellement germé! L’idée de Semences Canada a été plantée il y a plus de cinq ans. Depuis lors, nos membres ont travaillé sans relâche pour rassembler nos quatre organisations afin de créer une nouvelle association de semences nationale. Semences Canada sera la principale voix du secteur canadien des semences, aidant ses membres à réussir et à croître au Canada et ailleurs dans le monde. 

La semence est le lien vital dans la chaîne de valeur agricole, contribuant à l’économie à hauteur de 6 milliards de dollars, employant plus de 63 000 Canadiens et exportant pour plus de 640 millions de dollars par année. Le regroupement de quatre associations de semences en une seule organisation aura pour effet de renforcer la défense des intérêts du secteur des semences et d’améliorer les services offerts aux membres et aux clients.

Le logo de Semences Canada représente les quatre organisations fusionnantes qui se joignent en une seule. «Le logo nous rappelle les efforts déployés pour atteindre ce résultat, c’est une célébration de nos réalisations et une nouvelle vision de l’avenir. Nous sommes plus forts ensemble», de dire Ellen Sparry, présidente, Semences Canada. 

On peut consulter le nouveau site Web, lancé aujourd’hui, à seeds-canada.ca/fr. Vous pourrez en apprendre davantage sur la mission, les gens et les services de Semences Canada. Le site Web de chacune des quatre organisations fusionnantes est toujours accessible pendant cette période de transition. Semences Canada continuera d’offrir tous les services originaux aux clients et aux membres.

L’équipe des opérations, anciennement sous l’égide de l’Institut canadien des semences, continue de gérer les programmes et d’offrir des services à la clientèle. Les programmes de formation continue et les programmes de sceau pour les analystes de semences sont toujours opérationnels. D’autres activités ciblant les membres, comme la facilitation du commerce, la défense des droits et intérêts, la protection de la propriété intellectuelle, etc., seront entreprises. Tout le personnel reste en place pour soutenir nos membres et nos clients.

Semences Canada sera diversifiée, inclusive et démocratique. Tous les membres auront voix au chapitre, quelle que soit leur taille, et ils travailleront ensemble au nom du secteur canadien des semences. Nous sommes fiers de présenter notre conseil d’administration et d’annoncer le Comité de direction de Semences Canada:

• Ellen Sparry, présidente
• Eric McLean, vice-président
• Annie Bergeron, Holly Gelech, Quentin Martin – membres à titre personne

On s’attend à ce que l’effectif de Semences Canada continue de croître et on invite toute personne travaillant dans le secteur des semences à faire une demande d’adhésion. Notre objectif consiste à développer notre effectif déjà diversifié, représentant tous les aspects du système des semences. «Nous encourageons fortement tous les membres du système des semences, depuis les producteurs jusqu’aux laboratoires de semences, à se joindre à Semences Canada. Plus nos membres seront diversifiés, mieux ce sera», déclare Eric McLean, vice-président, Semences Canada. Comme une graine nouvellement mise en terre, nous offrons un énorme potentiel. En tant qu’association, nous allons nous réunir pour accomplir des choses que nous n’aurions jamais pu faire séparément. Voyons ce que nous pouvons créer ensemble.

Demandes des médias:
Jessica Goodfellow
Directrice des communications
jgoodfellow@seeds-canada

Categories
French

Des partenaires de l’industrie des semences et de l’agriculture organisent le Sommet des semences 2022

LE 17 JANVIER 2022 – Le Sommet des semences, lancé par Semences Canada et présenté en collaboration avec des partenaires de la chaîne de valeur agricole, invite tous les intervenants et utilisateurs du domaine des semences à se joindre aux séances (7, 14 et 22 février) pour discuter de l’avenir des semences au Canada. À ce jour, les partenaires du Sommet des semences 2022 comprennent : Cereals Canada, Canola Council of Canada, Canadian Canola Growers Association, Conseil canadien de l’horticulture, Western Canadian Wheat Growers, Soy Canada, Grain Farmers of Ontario et Ontario Agri Business Association. Les partenaires du Sommet conviennent que la conversation sur les modifications réglementaires doit être élargie pour inclure tous les utilisateurs du système de semences.

Le système de réglementation des semences du Canada n’a pas connu de changements importants depuis des décennies, et la modernisation de la réglementation des semences est une occasion unique de tendre vers des changements positifs. La façon dont les semences sont développées, cultivées, traitées et vendues a profondément changé, et il est maintenant temps de veiller à ce que le cadre réglementaire change également. Il est essentiel que ces changements tiennent compte de la situation actuelle et appuient les progrès éventuels. Le Sommet a été organisé pour aider les intervenants à comprendre ce que ces changements doivent être. Les discussions aideraient à jeter les bases de propositions sur les changements nécessaires en posant des questions comme les suivantes : « Quels sont les besoins des producteurs et des utilisateurs finaux en ce qui a trait au système de semences du Canada? »; « Le système actuel appuie-t-il l’innovation et l’avancement? »; « Quel rôle le gouvernement devrait-il jouer dans la relation entre le vendeur et l’acheteur de semences? ». Au cours des trois séances, les participants du Sommet entendront divers conférenciers qui approfondiront ces questions et inviteront les intervenants et les participants à se joindre à la discussion.

Le secteur des semences ne peut pas régler ces problèmes à lui seul, et il ne devrait pas le faire, car les producteurs et les utilisateurs finaux sont tous touchés par les modifications réglementaires. C’est pourquoi le Sommet encourage tous les intervenants à collaborer pour contribuer à façonner l’avenir du secteur des semences et la viabilité de l’agriculture canadienne en veillant à ce que nous ayons le cadre réglementaire adéquat pour arriver à cette fin. 

Pour vous inscrire à l’événement et obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter www.sommetdessemences.ca

Demandes des médias:
Jessica Goodfellow
Directrice des communications
jgoodfellow@seeds-canada.ca